Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a indexé jeudi les "lenteurs et les mauvaises constructions de SATAR", une entreprise BTP attributaire du plus grand chantier universitaire à Ziguinchor (sud) avec un marché de six milliards de francs CFA.

"Les chantiers pilotés par une entreprise qui s’appelle SATAR posent problème parce que SATAR est une mauvaise entreprise. L’amphithéâtre de 150 places n’arrive toujours pas en phase d’achèvement alors que les chantiers ont duré six années", s’est emporté M. Niane à la suite d’une visite de chantiers à l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ).

Le directeur du Centre d’incubation "Innodev/UCAD Institute’’, Dr. Cheikh Mouhamed Fadel Kébé, a déclaré mardi que le développement d’un Etat est inconcevable, sans la participation effective des chercheurs universitaires.

"Les recherches des universités doivent être en mesure de régler certains besoins du pays. Quand une université ne peut pas régler les problèmes de l’agriculteur, les problèmes de santé basiques, le problème de la connectivité, je pense qu’elle n’a pas sa raison d’être dans une société’’, a-t-il estimé.

L’universitaire et philosophe Aminata Diaw Cissé, décédée dans la nuit de jeudi à vendredi des suites d’une maladie, était "une grande intellectuelle et une femme de cœur remarquable", selon le professeur Hamidou Dia.
 
"Avec elle, disparaît une grande intellectuelle et une femme de cœur remarquable. Affable, courtoise, humaniste, la disparue avait des relations de respect avec tout le monde (…)", écrit le Pr Dia dans une réaction transmise à l’APS.

Le cadre de concertation du Système national de recherches agro-sylvo-pastorales (SNRASP) prévoit d’organiser prochainement un atelier national de redynamisation du Réseau des journalistes scientifiques (REJOS), a annoncé, mercredi à Saint-Louis (nord), son secrétaire permanent, Moussa Fall.

‘’Le Réseau des journalistes scientifiques est en léthargie. Nous allons prochainement organiser un atelier national destiné à redynamiser cette structure. C’est l’une des actions que le cadre de concertation prévoit de dérouler en novembre’’, a-t-il notamment déclaré.

Un atelier de cadrage technique de l’offre de formation pédagogique de l’Institut supérieur d’enseignement professionnel (ISEP) de Matam, s’est ouvert mardi.
La rencontre dont l’ouverture a été présidée par l’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives, Souleymane Sow, réunit une quarantaine de participants choisis pour leur expérience et leur expertise.

Le secteur de l’éducation doit contribuer à la transformation de la société avec laquelle il est appelé à interagir au lieu de s’en isoler, a soutenu le coordonnateur général de la Triennale 2017 de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA).

"La question de l’éducation se pose aujourd’hui en interaction avec les autres questions économiques, sociales, écologiques et culturelles", a souligné l’ancien ministre sénégalais de l’Education.